Communication : c’est quoi un message responsable

Les enjeux actuels accélèrent la transformation de nos sociétés. Des mouvements de fonds qui poussent l’ensemble des organisations, acteurs privées, publics ou associatifs, à évoluer et se réinventer. La communication doit abandonner son approche purement linéaire pour remplir une nouvelle fonction. Décrypter ces évolutions, accompagner, et impulser les changements de comportements, en ligne avec les principes du Développement Durable. Projeter un futur désirable, cohérent avec les enjeux écologiques, et mobiliser l’ensemble de la société sur ce projet.

 

L’éco-communication ou communication responsable peut se faire l’écho des nouveaux enjeux sociétaux et accompagner les changements en mettant sa puissance et sa créativité au service d’une société plus durable. La communication est un puissant vecteur de transformation culturelle qui participe à préparer l’opinion, à modifier des normes sociales, à faire évoluer ou changer les perceptions, les imaginaires. Mais informer ne suffit pas pour déclencher l’action. Les changements de comportements sont progressifs et dépendent de nombreux facteurs. Pour accompagner un changement de comportement, une communication doit nécessairement s’inscrire dans une démarche plus globale, c’est la communication responsable.

La communication responsable

La communication responsable est une communication plus sensible aux enjeux écologiques, à l’écoute de chacun. Une communication qui s’interroge sur les moyens pour délivrer un message et son contenu. C’est une communication capable de prendre ses responsabilité dans un contexte de transition.

Ainsi, la communication responsable intègre :

  • les enjeux et engagements des organisations en matière de développement durable et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : impacts environnementaux et sociaux, gouvernance, diversité culturelle, conditions de travail, prise en compte du handicap…
  • l’éco-communication qui vise à réduire les impacts liés aux métiers de la communication : consommation de ressources naturelles, utilisation de produits nocifs ou dangereux, production de déchets, pollutions liées à la fabrication, aux transports et à l’usage…
  • l’authenticité des messages, la transparence des processus de communication, le respect des parties prenantes ainsi que le rôle de la communication dans la promotion d’une certaine vision de la société.

Le message responsable

Communiquer responsable, ce n’est pas uniquement communiquer sur le développement durable. C’est aussi porter tous les messages de manière responsable avec les règles de déontologie fixées par la profession. C’est refuser la promotion de comportements négatifs sur la qualité de l’environnement et les relations.

Il y a une responsabilité sociétale forte, surtout si l’on veut faire évoluer les comportements. De l’ensemble des acteurs socio-économiques (particuliers, entreprises, collectivités). A ce titre, il est important que les valeurs transmises puissent faire écho au principe de développement durable.

Communiquer responsable, c’est aussi :

  • rendre compte des actions réalisées dans le cadre de la responsabilité sociétale des organisations : la RSO.
  • porter des messages clair et transparent (indicateurs, baromètres, résultats extra-financier…).
  • représenter la diversité de la société.

Enfin, éco-concevoir ses messages de communication responsable, c’est veiller au respect de deux grands principes :

  • le message ne doit pas inciter à avoir un comportement non éco-responsable : car les messages peuvent aussi avoir des impacts environnementaux en représentant et donc véhiculant certaines valeurs et comportements.
  • le message ne doit pas induire en erreur le consommateur sur les qualités environnementales d’un produit ou service : l’utilisation de l’argument écologique doit répondre à des critères fondamentaux le justifiant, afin de ne pas induire le consommateur en erreur et de ne pas tomber dans le greenwashing.

 

Z’Est vous accompagne pour faire rayonner vos démarches RSE et QVT, vos actions de transformation. Une communication responsable et engagée, en cohérence et au profite de la confiance et de l’engagement de tous.

 

Source : ADEME

 

SUJETS LIES :

Communication interne : le sourire, pilier stratégique

Comment la RSE est, et va être, un atout pour la survie des Entreprises ?

DU GREEN… MAIS SANS LE WASHING !

Un zeste de patience