Communiquer Green sans le Washing

Le terme Greenwashing est utilisé pour qualifier tout message publicitaire pouvant induire le public en erreur sur la qualité écologique réelle d’un produit ou d’un service ou sur la qualité de la démarche développement durable d’une organisation, quelles que soient ses modalités de diffusion.

Le Greenwashing concerne toutes les organisations : les entreprises ayant un fort impact sur l’environnement bien sûr, mais aussi celles qui sont engagées de longue date, les organisations publiques et même les ONG. Ce risque existe dès qu’on communique sur des actions ou des sujets liés au développement durable.

Comment bien préparer sa prise de parole ? Quelle forme de communication utiliser ?

Les piliers des arguments d’une démarche développement durable

la démarche doit couvrir les 3 piliers du développement durable :

  • économique,
  • social,
  • environnemental.

Pour valoriser une démarche de développement durable, il faut savoir précisément sur quel référentiel et sur quels piliers repose la démarche de l’organisation, pour montrer le sérieux et l’ampleur de la démarche.

Les programmes de communication responsable

Il existe des programmes dédiés à la communication responsable. Ils aident à traduire des principes en actes concrets, permettent d’identifier et de structurer les leviers d’action et de déployer la démarche, que l’organisation soit au stade de la réflexion ou déjà bien engagée.

Par exemple :

S’inspirer des autres

En matière de RSE, il est bienvenu de nourrir sa réflexion et de trouver l’inspiration chez les autres. Quelques entreprises rendent publique leur stratégie de communication responsable, et notamment code ou charte (par exemple : Orange, qui a élaboré son code de communication responsable, complété par un guide opérationnel destiné aux communicants de l’entreprise).

Dans les médias ou les blogs, vous pouvez également découvrir des études ou guides pratiques, des témoignages des professionnels de la communication et du marketing qui présentent leurs enjeux, leurs réalisations et leurs questionnements.

Enfin, la plateforme Réussir avec un marketing responsable a été créée dans le but d’accompagner les marketeurs et comités de direction à intégrer les enjeux de développement durable dans leur offre. Vous y trouverez des démarches inspirantes, bonnes pratiques, contenus additionnels à forte valeur ajouter ou encore la possibilité d’échanger et partager des idées.

Les questions à se poser avant de communiquer

Que ce soit pour mettre en lumière les atouts écologiques d’un nouveau produit/service ou une démarche d’engagement globale, chaque action de communication qui touche à la thématique du développement durable doit être soigneusement préparée. Répondre aux questions suivantes permettra de limiter les risques de Greenwashing et répondre aux interrogations des parties prenantes les plus engagées et attentives à ce type d’arguments.

  • Le produit ou service est-il suffisamment écologique ?
  • L’engagement est-il suffisamment sérieux ?
  • Suis-je suffisamment informé(e) ?
  • Le brief est-il complet ?

Auto-évaluer votre démarche de communication responsable

Enfin, avant de réaliser votre campagne de communication ayant pour objectif de valoriser la démarche développement durable de votre organisation, ou les qualité écologiques de votre produit ou service, faites les tests en ligne de l’ADEME pour auto-évaluer votre démarche de communication et vos messages utilisant des arguments écologiques et développement durable.

 

Z’Est vous accompagne pour faire rayonner vos démarches RSE et QVT, vos actions de transformation. Une communication responsable et engagée, en cohérence et au profite de la confiance et de l’engagement de tous.

Un zeste de patience