COVID-19 : préparons l’Après (Philippe STUDER, ED Institut)

« COVID-19 : préparons l’Après » est une nouvelle série de partages inspirants, de bonnes pratiques, de ces structures agiles et innovantes, portées par des valeurs fortes pour faire écho de leurs actions. Des modes d’organisation, des modes de management qui se veulent souples et humain, pour co-construire Ensemble le Monde de l’Entreprise de Demain.

 

Voici le témoignage de Philippe STUDER, qui a cocréé en 1985 l’institut d’études marketing EDinstitut avec deux associés, à Strasbourg. Il est le coauteur du livre « Le voyage inversé, de l’entreprise à la tribu« . Un ouvrage qui revient sur la réorganisation profonde du travail au sein de EDinstitut, suite à un voyage personnel d’un an à la rencontre des peuples racines. C’est aujourd’hui une entreprise « libérée », au sens le plus littéral du terme.

 

Que faites-vous pour préparer la « sortie » ?

Difficile pour nous de vivre constamment en Télétravail car notre espace de travail (la Seconde Maison en Mouvement) est conçu pour la prise de décision collective, le lâcher prise et la créativité

Donc pour le plus grand bonheur de tous, EDinstitut rouvrira ses portes le lundi 11 mai pour les coéquipiers qui souhaitent se rendre physiquement sur place. Pour ce faire, nous avons établi un protocole précis des règles à respecter pour se protéger soi et les autres et suivrons les recommandations du gouvernement qui a mis à disposition des fiches synthétiques par métier.

Nous respectons surtout la liberté de chacun et notre cadre co-construit avec les coéquipiers qui autorise une grande liberté dans l’organisation du travail.

Pour ma part, je vais ancrer 2 journées en télétravail par semaine pour conserver mes nouveaux rituels mis en place lors du confinement : 1 footing et 2 exercices de cohérence cardiaque par jour (en plus de la méditation).

Quels messages passez-vous à vos équipes pour les préparer à l’Après ?

Personnellement, je ne crois pas à un avant et un après à moins d’être touché dans sa chair. Les transformations naissent plutôt de crises individuelles déclenchées par des événements extérieurs comme le décès d’un proche, le burn out, la faillite financière, la maladie grave…

Nous ne ressentons pas de « sentiment d’après » car l’essentiel est déjà écrit dans notre cadre : « Chacun s’organise comme il le souhaite en respectant un bon équilibre vie pro/vie privée (écoutons notre petite voix intérieure) et en assurant une satisfaction optimale du client ! »

Nous avons donc la chance de travailler par projet et d’être libre dans notre organisation de travail. Le seul message que nous passons est

« tu t’organises comme tu le sens le mieux pour toi et pour le collectif »

Quelles actions avez-vous mis en place au cours de ces dernières semaines, qui ont fait grandir la structure ? Ou qui ont été mises en place à l’initiative des collaborateurs ?

Dès le 16 mars, nous avons mis en place une plateforme sociale pour garder le lien pour ne pas oublier de se dire bonjour tous les jours et partager des informations métier et surtout hors métier.

Nous avons migré nos séances de shiatsu en séance de do-in en visio avec Patricia et nos séances de sophrologie en visio animées par Sandrine.

Allez-vous conserver certains de ces changements pour l’Après ?

Pour Nous, l’Après sera uniquement un approfondissement de l’Avant !

Approfondissement du sens apporté à nos actions

Donner encore plus de sens à notre projet en intégrant plus fortement la dimension de la Nature

Juste replacer l’essentiel au cœur de nos préoccupations : à savoir le sens que le collectif donne au projet.

Approfondissement de la bienveillance

Prendre soin les uns des autres est inscrit dans notre cadre. Depuis le début du confinement, nous avons augmenté la fréquence de notre rituel mensuel : « comment tu te sens ? ». Nous sommes passé d’un échange mensuel à un partage hebdomadaire.

Approfondissement de l’humain à cœur, au cœur !

Notre vision que nous incarnons depuis 2009 : « être mieux pour être meilleur » place le coéquipier avant l’économique. Nous allons encore renforcer cette devise…

Approfondissement du lâcher prise

Nous allons encore renforcer les moments de détente, de pause et d’activité physique au sein de notre espace de Vie (la Seconde Maison en Mouvement).

Allez-vous revoir votre stratégie et votre communication, en interne, et vis-à-vis de vos clients ?

Non, car notre vision et nos valeurs restent inchangés. Nous continuerons à cultiver la philosophie de la symétrie des attentions :

« un coéquipier heureux rend un client heureux ! »

Nous allons accélérer notre offre orientée Qualité de Vie au Travail et accompagnement à la transformation managériale car nous pensons que l’après crise est une opportunité d’ancrer les changements pour certaines organisations.

Enfin, que retenez-vous de cette période ? Quelles sont les « leçons » à retenir d’après vous ?

Les leçons à retenir nous sont inspirées du message ancestral des peuples racines :

Encore un Grand Merci à Philippe pour ce témoignage inspirant et plein de sens.

 

Des propos recueillis par Z’Est Communication.

Z’Est communication vous accompagne dans vos projets de communication, de transformation, et de Qualité de Vie au Travail : conseils, structure, gestion de projets, rédaction et création de visuels (images et vidéos).

Un zeste de patience